20160521_220435

Quoi de plus épaysant que d'entrer dans un musée, à la nuit tombée, et de se laisser happer par les salles en dédale qui ouvrent des horizons différents sur l'art et son expression ! C'est ce que nous avons vécu samedi dernier en visitant les trésors accrochés du Musée Fabre à Montpellier. D'abord un grand hall, démesuré, qui sera vu de plusieurs angles d'observation à des étages divers. Puis une suite chronologique de salles présentant des oeuvres peintes, mais aussi des sculptures. Une découverte de la peinture flamande, des portraits magnifiques réalisés par François-Xavier Fabre, de la peinture classique, des oeuvres semi-contemporaines et des caricatures d'oeuvres de style contemporain. Le chemin initiatique se termine par les tableaux obscurs de Soulages. Quelle déception devant ces planches de bois noircies qui pourraient servir de cloture dans mon jardin. De qui se moque-t-on ? En quittant ces dernières salles sans intéret, le quidam habitué à la beauté et à justesse que je suis ressent un véritable soulagement. je comprends mieux la différence entre peintre et artiste peintre. Il existe un fossé profond entre les deux. Mais, on pourra me dire que l'art est subjectif et que c'est comme les goûts et les couleurs, et que... mais je reste sur mes positions. Une oeuvre d'art se doit d'honorer un cahier des charges précis. Sinon, à quoi bon ! Admirez un instant cette jeune fille dans la nature, peinte admirablement par Frédéric Bazille. Que ressentez-vous devant tant de beauté ? Il y a grande douceur et une belle harmonie des couleurs. Et le village au loin, le connaissez-vous ? Il s'agit de Castelnau le Lez. 

Après trois heures et demie de déambulation, d'admiration, de découverte et de rage face à Soulages, mes pauvres jambes avaient bien du mal à me soutenir. Heureusement, de larges divans posés de-ci de-là permettent de reprendre son souffle et de laisser le bas du corps reposer un peu. Et puis, il est plaisant de s'asseoir quelques instants devant une oeuvre pour en découvrir tout l'attrait. Voici quelques beautés capturées en ces lieux. A vous de jouer les admirateurs :

20160521_19384620160521_20245020160521_21064920160521_210958

20160521_21202320160521_19383520160521_202112

Alors, devant ces oeuvres faites de mains d'homme, on ne peut que louer la main du Créateur qui a façonné tant d'oeuvres admirables dans ce monde, à commencer par nous. Oui, loué soit notre Dieu pour ses hauts faits !

+ Père Stéphane