CHRIST EST RESSUSCITE ! ALLELUIA !

Nous approchoicone-misericordens de la fête de l'Ascension de notre Seigneur Jésus-Christ et le temps extérieur se fait plus doux, plus chaud, plus lumineux. En est-il de même dans notre vie spirituelle ? Sentons-nous la chaleur de la grâce que notre Dieu brûle de désir de nous faire don ? J'espère que votre réponse est oui, car c'est à cela que nous sommes appelés à vivre le jour de la Pentecôte.

Recevoir la grâce du Saint Esprit permet de faire de notre vie une lumineuse marche vers le Seigneur de Gloire. Suivons en cela l'exemple des saints qui ont baigné dans cette grâce vivifiante et qui l'ont expérimentée dès leur vie terrestre. Si nous ouvrons toute grande la porte de notre coeur et que nous appelons cette grâce avec une foi sincère et profonde, alors le Seigneur de toute miséricorde se fera une joie de nous combler au-delà de notre espérance. Bien sûr, ce don n'est pas unique et n'indique pas une fin en soi. Le chemin spirituel est une longue route où les embuches sont fréquentes, où les pannes peuvent surgir, où le découragement peut nous arrêter net dans notre élan. Mais tout ceci est normal. Sans la grâce divine, nous ne pouvons rien faire en ce monde. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus s'est incarné dans notre humanité. Il est venu ouvrir une brèche entre le ciel et la terre, par laquelle s'écoule la grâce que le Père céleste nous envoie avec amour et grand désir de nous voir progresser vers le but ultime. Ne fermons pas notre coeur, nos mains et notre âme, mais soyons pleinement ouverts à l'amour de Dieu qui désire nous combler de ses grâces sans faiblir. Le don de la grâce est illimité. Nous seuls dressons des barrières qui bloquent le flux constant entre le Ciel et la terre.

Soyez bénis par Celui qui n'est que bénédiction.

+ Père Stéphane