poster-icone-paques-resurrection-du-christ-po13-0004

CHRIST EST RESSUSCITE ! ALLELUIA !

EN VERITE, IL EST RESSUSCITE !

Voilà la bonne nouvelle que les chrétiens doivent annoncer au monde ! Oui, et si cela n'est pas vrai, alors notre foi est vaine et rien ne vaut la peine d'être commémoré et perpétré à travers les siècles. Mais saint Jean atteste ce fait, lui qui fut un témoin visuel de la résurrection du Seigneur Jésus. Depuis, les apôtres et leurs successeurs ont annoncé cette merveilleuse réalité, même si cette compréhension de la vie éternelle passe nécessairement par la foi. En effet, qui peut démontrer de manière scientifique qu'un homme puisse revenir à la vie !

Au cours de l'office du Mercredi Saint, l'Eglise Orthodoxe des Gaules propose à ses fidèles de recevoir une onction d'huile consacrée, en mémoire de celle faite au Seigneur Jésus à Béthanie par la femme pécheresse. A la fin de cet office, le prêtre invoque l'Esprit Saint et ouvre l'Evangéliaire au dessus des fidèles rassemblés. Après une prière d'invocation, il lit le passage d'Evangile à la page ouverte et délivre ce message à la communauté qui le reçoit comme une parole personnelle du Seigneur à vivre pendant cette nouvelle année pascale.

Voici le message que nous avons reçu le Mercredi Saint 2018 (Marc 10, 23 à 27) : 

 

23 Jésus regarde à la ronde et dit à ses disciples : « Comme il sera difficile à ceux qui ont de l'argent d'entrer dans le royaume de Dieu !

24 Les disciples sont effrayés de ses paroles. Jésus de nouveau répond et leur dit : « Enfants, comme il est difficile d'entrer dans le royaume de Dieu !

25 Il est plus facile à un chameau d'entrer par un chas d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu ! »

26 Ils sont frappés outre mesure et se disent entre eux : « Et qui peut être sauvé ? »

27 Jésus les fixe et dit : « Pour des hommes, impossible, mais non pour Dieu. Car tout est possible pour Dieu. »

Voilà ce que le Seigneur nous adresse comme Parole de Vie. A première vue, cet enseignement peut paraitre simple à comprendre, mais quelques mots ou expressions sont plutôt surprenants et il est nécessaire de faire une petite exégèse pour bien entrer dans le texte. Alors, qu'est-ce que Jésus nous dit à travers ses paroles ? Notons d'emblée que les disciples ne comprennent pas vraiment ce qu'ils entendent et sont même apeurés, car le Salut leur semble inaccessible. De quoi est-il question dans ce texte ?

1) Jésus ne rejette pas les riches, car ils font aussi partie du plan du Salut offert par notre Père céleste. Il n'y a pas les riches d'un côté et les pauvres de l'autre. Cette dichotomie qu'on a voulu nous faire croire est une vision politique du Salut, mais non point spirituelle. Par contre, ceux qui ont tout sont souvent accaparés par leurs biens et n'ont plus de temps à consacrer aux autres et encore moins à l'Autre. Ils pensent qu'ils ont le pouvoir de gérer leur vie de manière autonome et que leur argent va les préserver et leur permettre d'acquérir même la vie éternelle. Mais Dieu reste sourd à leur vanité. La grâce divine ne s'achète pas. Elle est un don gratuit. Et comme la vie éternelle est donnée par grâce... les riches s'excluent eux-mêmes du chemin qui conduit au Royaume de Dieu. Leur coeur est trop plein des richesses du monde pour recevoir une goutte des richesses célestes. Pour autant, Dieu n'est pas contre les richesses terrestres, mais il ne faut pas en faire un absolu au point d'en devenir esclave. Dès lors, chargés de leurs biens terrestres comme des mules portant leur bât, le chemin qui conduit au Royaume de Dieu devient difficile, long et impraticable. Il faut voyager léger pour atteindre le sommet de la montagne. Les pauvres, eux, n'ont pas ce souci. Ils peuvent aller plus loin et plus haut car leur coeur est libre de tout poids terrestre. Mais, attention, la richesse n'est pas le seul poids qui empêche l'âme de s'envoler vers le Ciel. De nombreux fardeaux existent en ce monde...

2) Que vient faire le chameau dans cette histoire ? Difficile en effet d'imaginer un chameau entrant dans le chas d'une aiguille. Jésus utilise là une comparaison bizarre pour signifier son propos. Comment comprendre ceci ? Soit en le prenant tel quel et en s'effrayant devant une telle impossibilité. C'est ce que font les disciples en devenant très tristes à la pensée que pas un d'entre eux ne sera sauvé et ne pourra parvenir au Royaume de Dieu. Mais, quand on étudie le sens des mots sous un autre angle, en revenant au texte grec original, on s'aperçoit qu'il existe une quasi homonymie entre deux mots grecs qui sont très proches : Kamelos (chameau) et Kamilos (corde de marin). Dès lors on peut comprendre qu'en effet une corde de marin est bien trop grosse pour passer dans le chas d'une aiguille. Dèsormais, le sens de cette annonce de Jésus parait plus clair. Mais, quoi qu'il en soit, l'image laissée dans l'imaginaire est bien plus saisissante avec le chameau et c'est ce que Jésus a surement voulu nous faire saisir, tout comme les évangélistes en jouant sur le sens de ces deux mots. Il est à noter, enfin, que cette même expression est reprise dans le Coran (7, 40) : "Ceux qui ont traité nos enseignements de mensonges et qui les ont dédaignés, les portes du ciel ne s'ouvriront point pour eux. Ils n'entreront au paradis que quand un chameau passera par le trou d'une aiguille." Il faut croire que cette image forte a laissé de grandes traces dans la mémoire collective pour qu'elle soit reprise par Mahomet.

3) Frappés par cette image effrayante, les disciples sont désespérés. Mais, comme toujours, Jésus les rassure et leur donne une note d'espérance. Bien que l'homme soit incapable d'être sauvé par ses propres forces, tout est possible à Dieu. Cependant, laissons-Lui la liberté d'agir en nos vies et nous pourrons voir des merveilles s'accomplir. Ouvrons nos coeurs à sa grâce et laissons-nous guider par le Christ. Ne préférons pas les richesses du monde aux richesses célestes. Restons légers pour avancer sur le chemin qui conduit au Royaume de Dieu et ainsi gravir le sommet en toute liberté de mouvement. Enfin, ayons une foi vivante dans la parole du Seigneur Jésus qui nous dit encore aujourd'hui : tout est possible pour Dieu !

Gloire au Ressuscité ! Alléluia !

+ Père Stéphane