Les Pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le Royaume de Dieu. Il leur répondit : "Le Royaume de Dieu ne vient pas de façon spectaculaire. On ne dira pas : "Voyez, il est ici!" ou bien : "Il est là!" Car, sachez-le, le Royaume de Dieu est en vous !" (Luc 17, 20- 21).

Oui, voilà bien la misère de l'homme que de vouloir chercher à l'extérieur ce qui existe pleinement en lui, au coeur de son être. Jésus nous parle de Royaume intérieur et non pas d'un règne dans le siècle. Tout est déjà là, en chacun de nous, et Jésus en est le Chemin lumineux. Lui seul peut nous guider jusqu'à ce Royaume intérieur. L'Eglise a tronqué depuis son origine cette vérité pour prendre la place du Christ afin de règner sur l'existence des hommes et des femmes au cours des siècles. "Hors de l'Eglise point de salut" fut son slogan, faisant croire des inepties aux pauvres hères du passé. Et pour ne pas être confondue, elle a scellé la Parole de Jésus en interdisant sa lecture au peuple des croyants. Ce fut le génie de la Réforme de diffuser au monde cette Parole de Vie et de la délivrer du carcan des "savants". Chacun pouvait ainsi avoir accès à l'enseignement du Maître et se faire sa propre opinion. Mais hélas, l'ignorance humaine en a fait un dogme absolu, annihilant ainsi toute liberté aux adeptes des idées réformées. Voulant lutter contre la tyranie romaine, Calvin est devenu lui même un tyran. Il a trahi le Seigneur Jésus, son Maître, qui est venu parmi nous pour libérer les consciences et redonner à chacun son libre arbitre. Voilà bien le drame de l'humanité au fil des sicèles.

Je vous l'affirme, pour entrer dans le Royaume intérieur, le seul chemin à suivre est Jésus, Parole de Vie. L'Eglise n'est pas au-dessus de son Maître. Elle n'a aucun droit d'imposer son diktat et son joug à qui que ce soit. C'est en homme libre que nous devons suivre Jésus et goûter aux fruits de l'Esprit. Il faut lutter de toutes nos forces contre le dogmatisme et le despotisme. Notre conscience est inviolable !

Alors, que signifie la parole de Jésus citée dans l'Evangile selon saint Luc ? Le Royaume, le lieu de la vie, de la connaissance, du repos, n'est ni au-dessus, ni au-delà, ni en-dessous. Il est dedans. Il est exactement là où je suis en ce moment, plus proche de moi que moi-même et que toute autre chose. C'est la demeure que je n'ai jamais vraiment quittée, le centre de ce qui est à la fois mon monde et le monde, toujours ici et jamais là-bas. Jésus nous invite à faire pivoter notre attention de 180 degrés et de regarder simultanément ce à partir de quoi nous regardons et ce que nous regardons. C'est aussi simple que cela, pourvu que nous cessions de prétendre que c'est compliqué, difficile et réservé uniquement à des gens très spéciaux. Qui que nous soyons et tels que nous sommes, c'est ici,et seulement ici, que nous trouverons la perle, le trésor caché, l'immortalité, la dignité royale qui est la nôtre. Ici, au centre de notre être, nous sommes la clé, nous sommes le secret de ces paroles de Jésus.

Le Royaume de Dieu, c'est à dire la Présence divine est déjà en nous. Notre Père céleste nous attend pour un Face à face éternel. Bon voyage au centre de vous-même à la lumière du Christ ! 

+ Père Stéphane